La chapelle St ROCH

Cette chapelle a été construite après la peste de  1630. Les habitants de Manteyer s’étaient réfugiés après le torrent du Moulin à la Chevalerie pour échapper à la PESTE !  Ayant survécus à cette maladie  ils  louèrent l’intervention de St ROCH et construisirent cette chapelle là ou la peste s’était arrêtée. Le 20 Août 1674 la délibération des consuls de Manteyer décide d’honorer ce saint le premier dimanche après le 15 Août ( cf Emile Allemand ).

Suivant les recherches effectuées par un de nos concitoyens aux archives départementales de Gap, il apparaît que les lieux dédiés à la célébration de la sainte fête de Saint Roch, ont été décidés en l’an 1674, le 20 août.

Voici retranscrit en notre français une partie de ce texte.

« L’an mil six cent septante quatre, le vingtième jour du mois d’août à l’issue de la messe paroissiale du dit lieu se sont assemblés les ci-après nommés pour délibérer des affaires du comté par devant Guillaume Consolin châtelain du lieu- dit, ainsi que François Chevalier, Claude Reynaud, Georges Allemand, Estienne Burle, François Isoard, François Léautier, François Gallice tous manants et habitants du lieu-dit ».

Les consuls évoquent « la période ou le pauvre lieu du comté du dit Manteyer fut affligé du mal contagieux (la peste) qui a frappé la région en 1630, dont la cinquième partie des maisons et des habitants furent atteints, et leur fut ordonné de sortir de leurs maisons et de se retirer en des cabanes qui furent faites pour eux en un coin du terroir appelé les Costes de la Chevalerie ,tirant du coté de Veynes ».

Les consuls reconnurent que « grâce à Dieu, à sa sainte Mère, et à Monseigneur Saint Roch, protecteur du mal, l’épidémie pu prendre fin ».

Ils promirent « d’honorer et célébrer la sainte fête à l’avenir le propre jour du dimanche, de faire planter une croix que l’on appellerait la croix de St Roch, (remplacée par la petite chapelle) de faire une procession générale, la jeunesse au cor, avec hautbois, flutes et musettes et toutes autres réjouissances ».

Ils promirent « de faire construire une chapelle dans l’ancienne église paroissiale, et un tableau où il sera peint l’image de Monseigneur St Roch ». (Actuellement dans l’église paroissiale).

La première cérémonie en ce lieu doit dater de 1675, il y a donc 340 ans que les paroissiens de Manteyer, de La Roche des Arnauds et des communes voisines viennent honorer notre saint patron en ses lieux.